L’excentrique Sarah Winchester

Sarah Lockwood Pardee est née le 7 septembre 1839 à New Haven dans le Connecticut.  Le 30 septembre 1862, dans sa ville de naissance, elle épouse William Wirt Winchester, le fils unique d’Oliver Winchester, propriétaire de la Winchester Repeating Arms Company. Leur fille, Annie, voit le jour le 15 juin 1866, mais meurt quelques semaines plus tard, le 25 juillet 1866 d’une maladie infantile. Sarah Winchester tombe dans une profonde dépression après la mort de sa fille, et le couple n’aura plus d’enfant. Oliver Winchester meurt en 1880, rapidement suivi en 1881 par son fils William, des suites d’une tuberculose. Elle hérite donc de la moitié des parts de la Winchester Repeating Arms Company et perçoit un revenu de mille dollars par jour, une grosse somme pour l’époque.

La légende dira que Sarah Winchester s’était mise à croire que sa famille était traquée par les esprits, et qu’elle avait consulté des médiums pour savoir quoi faire. Un médium de Boston, lui aurait dit que les Winchester étaient traqués par les fantômes de toutes les personnes tuées par les carabines Winchester, et qu’elle devait se rendre sur la Côte Ouest des États-Unis afin d’y construire une maison pour elle et les fantômes, ajoutant que si la construction cessait un jour, elle mourrait.

En 1886, elle déménage à San Jose, Californie pour commencer une nouvelle vie. Elle a acheté une petite ferme de huit pièces et a lancé un petit projet de rénovation qui prendrait 36 ans et 5,5 millions de dollars (dans l’argent de l’époque), ne s’arrêtant qu’à sa mort en 1922.

Au moment où elle a terminé, le Winchester Mansion était une merveille moderne avec une plomberie intérieure, plusieurs ascenseurs, une douche chaude et le chauffage central. Il comptait plus de 160 pièces et 40 chambres, 10 000 fenêtres et même deux sous-sols. Bien sûr, ce n’est pas tout ce qui est unique dans la maison. Toutes les 2 000 portes ne peuvent pas être traversées – l’une mène à une chute de 8 pieds vers un évier de cuisine, une autre à une chute de 15 pieds dans des buissons dans le jardin en contrebas. Des escaliers mènent directement aux plafonds, des vitraux coûteux de Tiffany ont été installés dans des endroits où ils ne recevraient pas de lumière, et il y a plus de passages secrets que Narnia. Un plaisir particulièrement étrange est un cabinet qui, une fois ouvert, s’étend à travers 30 pièces de la maison.

Un tremblement de terre massif a frappé la région de la baie en 1906 et a renversé les trois étages supérieurs de la maison, endommageant les quatre autres étages avec elle. Certains disent que Sarah Winchester a pris cela comme un signe des esprits qu’elle était trop proche de l’achèvement et a ordonné que la moitié avant inachevée de la maison soit fermée. Bien qu’il soit ouvert maintenant, les signes de dommages causés par le tremblement de terre sont toujours clairement visibles.

En réponse aux allégations continues de rencontres fantomatiques et d’autres phénomènes paranormaux sur la propriété, au début des années 1990, la direction de Winchester a demandé à un parapsychologue et enquêteur paranormal nommé Christopher Chacon de mener une évaluation scientifique à grande échelle de la propriété. L’enquête d’un mois et 24 heures sur 24 comprenait l’interview de plus de 300 personnes concernant leurs expériences sur la propriété et l’analyse de tous les aspects de l’environnement pour tout phénomène inhabituel. En 2018, un film d’horreur a été réalisé sur la tristement célèbre maison et les esprits qui y vivent avec l’excellente actrice, Helen Mirren.

La malédiction de Sarah Winchester

Héritière d’une fortune colossale, Sarah Winchester (1839-1922) est persuadée que la richesse de sa famille est une malédiction.

Acheter

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *